Semaine 5: La télévision et l’énergie vitale

Image

Cette semaine, je me suis rendu compte que je passais beaucoup trop de temps devant la télévision. En effet, je n’ai la TV que depuis 6 mois, je ne l’avais pas depuis 8 ans. Mais l’hiver arrivant, je me suis dit que pourquoi pas, ça pourrait m’aider à passer certaines soirées froides et solitaires…

Hum, en réalité,  je suis assez accroc à la télévision lorsque je l’ai et je m’isole de plus en plus. Dernièrement, je me surprise à regarder les tribulations de la famille Kardashian!! En dehors de l’intérêt purement anthropologique, ce type d’émission n’apporte rien de nourrissant pour l’esprit.

Mes impressions sur la télévision après quelques mois d’utilisation est qu’à l’opposé de me ressourcer, cela me vide encore plus de mon énergie. Je suis littéralement hypnotisée par le petit écran, qui me vide d’une énergie saine et constructive tout en me mettant dans la tête de images qui ne sont guère positives… En outre, j’ai l’impression que mon cerveau n’apprend plus à fonctionner, et que mes capacités de raisonnement s’amenuisent.

En général, on s’écroule devant la télévision pour se reposer lorsqu’on est fatigué, mais après une soirée TV, je me sens tout aussi épuisée si pas plus.

En dehors de ce côté peu ressourçant, j’ai tendance à m’isoler encore davantage. Si j’ai le malheur d’allumer la TV en rentrant, histoire de me poser 10 minutes avant d’aller faire du sport ou une autre activité, je ne ressortirai pas de chez moi, je zappe d’une bêtise à l’autre, me contentant d’images hypnotiques qui m’empêchent de penser, et dans ce sens, peuvent avoir un effet anxiolytique, mais ceci est de très courte durée, puisque nous sommes toujours rattrapés par la réalité, et que le temps passé devant la télévision est perdu pour une action positive qui pourrait améliorer ma vie.

Un autre effet négatif de la télévision est le fait qu’on bouge beaucoup moins lorsqu’on la la TV, et du coup elle favorise l’obésité et la prise de poids. De plus, j’ai tendance à aller dormir beaucoup plus tard, et mes nuits se sont raccourcies, ce qui génère également de la fatigue.

Bref, cette semaine, je prends la résolution de ne plus regarder la télévision, en dehors de reportages programmés à l’avance sur des sujets bien particuliers.

Mmm, ceci n’est pas gagné… mais je vous tiendrai au courant…