Semaine 10: Encore plus de rangement pour plus d’énergie.

Image

Cette semaine, j’aimerais faire le point sur mon rangement. Lors de la semaine 7 (voir l’article Laisser couler l’énergie dan la maison), j’ai commencé à appliquer le livre de Marie Kondo sur  le rangement magique (voir La magie du rangement.

Au bout d’un mois, j’ai pu observer des changements étonnants dans ma vie!

J’avais l’impression d’être complètement bloquée à différents niveaux, comme si j’étais enkystée dans des situations insatisfaisantes, ou bien comme si le mouvement et l’énergie dans ma vie s’étaient arrêtés… Après avoir rangé mes vêtements, et mes livres, jeté une quinzaine de sacs, et de caisses, plusieurs situations se sont débloquées: au niveau professionnel, de nouvelles opportunités se sont ouvertes et au niveau affectif, moi qui errait dans un désert depuis 3 ans et demi, plusieurs rencontres imprévues sont arrivées.

J’ai juste l’impression que je recommence à vivre, qu’enfin le mouvement revient dans ma vie.

Cependant, aujourd’hui, je suis bloquée avec mes papiers.

la magie du rangement

Depuis 4 semaines, je traîne dans leur rangement.  Et donc je me pose la question de savoir pourquoi cela me prend autant de temps. Les directives de Marie Kondo sont de faire ses tris très vite tout en prenant chaque objet en main et en se demandant dans quelle mesure il vous met en joie… Et pour les papiers, de tout jeter! Mais voilà, en Belgique on ne peut pas tout jeter, et je recommence donc à me poser pour chaque document: est-ce que je pourrais encore en avoir besoin? Est-ce que légalement, je dois le conserver?  Bref, pour m’aider, j’ai trouvé un lien avec des recommandations:  Combien de temps faut-il garder ses documents.

Voici ce qu’on y trouve:

Moins d’1 an:

  • 1 mois: les tickets de caisse de faible valeur (pour un retour éventuel)
  • 6 mois: notes d’hôtels et de restaurants

1 an:

  • Relevé annuel de l’assurance groupe (jusqu’à la suivante)
  • Certificat de ramonage
  • courrier et prouve de paiement des huissiers

2 ans:

  • courrier d’assurance relatif au règlement d’un sinistre
  • correspondance relative aux allocations familiales
  • décomptes de la sécurité sociale
  • preuve de paiement des factures:
    • de téléphone
    • gaz, électricité, eau
    • agences de voyage
    • frais d’hôpitaux
    • frais médicaux (médecins, pharmacie, dentiste,…)
  • factures d’achats d’appareils électroménagers, et de meubles, matériel informatique, Hi-Fi, appareils photos, etc… (pour la garantie de 2 ans minimum légale)

5 ans

  • Tous les documents bancaires
  • Documents d’assurances:
    • preuve de paiement de primes (assurance vie, décès, incendie, etc…)
    • copie de lettres de résiliation
  • preuves de paiement:
    • pensions ou contributions alimentaires
    • redevance radio/ TV
    • remboursement des crédits, prêts immobiliers
    • factures de notaire, frais d’avocats
    • loyer
  • documents relatifs aux allocations de chômage

7 ans

  • Pour le fisc, tous les documents relatifs à l’impôt:
    • copies de déclarations
    • fiches de salaires
    • extraits de rôle
    • justificatifs des frais déduits
    • documents de revenus immobiliers et mobiliers
    • preuves de paiement de tous les impôts et taxes

10 ans

  • Tout ce qui concerne l’immobilier:
    • factures d’agent immobilier
    • factures relatives aux travaux d’aménagement effectués
    • contrats, et factures d’architecte et d’entrepreneur
    • tout le courrier relatif à la construction: (commandes, contrats, travaux, PV de réception de factures… (10 ans à partir d la réception définitive, c’est la garantie décennale)
    • contrat d’emprunt et acte de prêt hypothécaire et preuves de remboursement (10 ans à partir d la dernière mensualité)
    • règlement de co-propriété, correspondance avec les syndic, PV d’assemblée générale
    • Contrats d’assurance et copie de correspondance (tant que le immeubles sont assurés avec 1 minimum de 10 ans)
  • Pour les biens meubles, toutes les factures avec TVA: ré »parutions dépanneur, garagiste, plombier, électricien
  • Dossier complet d’un sinistre (10 ans à partir de l’indemnisation)

30 ans:

  • preuves de paiement d’indemnités à la suite d’un jugement
  • contrat de travail, lettres d’engagement, de licenciement

A vie

  • Tous les actes notariés (achats, donation, héritage, testaments, succession, etc…)
  • Carnet de santé, groupe sanguin, carte de vaccinations, résultat d’analyses médicales, radiographies,…
  • Diplômes et titres professionnels
  • actes de naissance
  • livret de famille, contrat de mariage, jugement de divorce ou séparation
  • permis de conduire (mais maintenant, ce n’est plus vrai, il faut le changer).

Bref, je trouve que tout cela est un peu compliqué et pour faire plus simple, je catégorise en 3 parties: jusqu’à 10 ans, 10 ans (immobilier) ou jusqu’à ce que je possède ce bien et à vie. En outre, nous avons maintenant beaucoup de documents par voie électronique et il est beaucoup plus facile d’en garder des traces.

Ceci dit, en dehors de l’aspect strictement légal, je me rends compte que je suis bloquée avec ces documents parce que la démarche est complètement différente de celle appliquée pour les livres et les vêtements. Dès que mon mental prend le dessus dans mes choix, cela débouche sur des indécisions, des blocages.

Et je dirais même plus, je ne me suis jamais laissée aller à choisir en fonction de mes ressentis mais toujours en fonction de raisonnements mentaux. La démarche de me dire: « est-ce que cet objet me met en joie? », ou de me demander si cette décision me mettra en joie, sans tomber dans les illusions créées par un mental, par des raisonnements compliqués, par de la culpabilité, par un besoin de vouloir être parfaite aux yeux de quelqu’un d’autre, ou par une pléiade d’autre raisons ridicules, mais juste sentir la vibration que cette question réveille en moi, en d’autre mots, répondre et choisir en étant complètement connectée avec qui je suis profondément est tout à fait nouvelle pour moi, mais en même temps vitale. Et difficile. Dès que je ne suis plus vigilante, le mental reprend le dessus…

Cette étape de ranger mes papiers en fonction d’analyser ce qu’il FAUT garder me renvoie à cette chape de devoir, et c’est pourquoi je procrastine.

Cette semaine, je décide de renforcer ma connexion à moi-même et pour chaque décision, je reste vigilante et je choisis de répondre à la question suivante: Est-ce que cette décision, ce choix vient de mon intérieur, dans un élan vital et spontané en connexion avec qui je suis vraiment, ou bien de mon mental qui tente de me formater à une image, une représentation qui ne vient pas de moi, mais d’injonctions extérieures, de réminiscences d’éducation, de dictats sociaux, …?

En bref, est-ce que c’est vraiment moi, ça?

Bonne semaine à tous

Semaine 9: aller trouver le soleil pour son ėnergie

Image

Dès que vous le pouvez au sortir de l’hiver, je vous recommande de retrouver de l’énergie en allant quelques jours au soleil.

D’ailleurs, c’est bien simple, la majorité des gens le font de manière automatique. Au printemps, dès les premiers beaux jours, les parcs et jardins publics sont envahis par une foule de personnes à la recherche du moindre rayon de lumière… Ah, quel plaisir que cette sensation de douce chaleur sur son visage tourné vers le ciel, sur ce corps allégé du poids des vêtements d’hiver… enfin la sensation d’un vent tiède sur des jambes et des bras nus… La sensation d’une peau qui aspire la chaleur du soleil, pour réconforter un corps qui respire enfin et se remplit d’énergie… Vous souvenez-vous de ces sensations?

 

Nous avons tous besoins de soleil, celui-ci est excellent pour le moral mais également pour la santé.

Pour le moral: 

  • la lumière a un effet direct sur les hormones du cerveau, notamment sur la sécrétion de sérotonine, appelée hormone du bonheur, qui gouverne aussi la production de mélatonine. Les dérèglements hormonaux causés par le manque de lumière pendant l’hiver peuvent provoquer de la dépression. Et en tous les cas, en ce qui me concerne, une fatigue et un manque d’énergie, ce que j’appelle un gros coup de mou!

Pour la santé: 

  • Le soleil sur la peau aide à la fabrication de la vitamine D. D’ailleurs, sous nos latitudes, il est recommandé de prendre un complément de vitamine D en hiver pour compenser le manque de lumière… La vitamine D intervient à différents niveau: elle aide à la fixation du calcium et a donc un effet bénéfique pour les os et les dents, elle aurait également un effet préventif de certains cancers, dont celui du côlon, aiderait à guérir le psoriasis, et le rachitisme…

Tout ceci évidemment doit s’accompagner de précautions, il est hors de question de se précipiter sous le soleil pendant des heures sans protection… Il semble qu’un quart d’heure à vingt minutes sur le visage et les avant-bras soient suffisantes.

Bref, tout ceci pour dire que dans mes habitudes pour retrouver l’énergie vitale, j’intègre une petite semaine au soleil dès la fin de l’hiver.

Pour trouver la lumière, on peut partir dans le Sud évidemment (je viens d’aller dans les Pouilles où il a fait plus de 30 degrés), mais on peut également aller se promener quelques minutes dès qu’il fait beau, après le repas de midi par exemple, ou aller travailler dans son jardin quelques heures, ou… Le principal est d’être dehors, de respirer de l’air frais, et de recharger ses batteries en soleil sur sa peau… pas plus d’une demi-heure sans protection (évidemment selon l’intensité du soleil).

De nouveau, il faut rester à l’écoute de son corps et savoir se protéger dès que l’on commence à avoir chaud et apercevoir que l’on rougit…

Moi, en tous les cas, cette semaine m’a fait un bien fou… et à partir d’aujourd’hui, dès que le temps le permettra, j’irai me promener 20 minutes par jour à l’extérieur au minimum…

Et vous, où en êtes-vous?