semaine 14: J’ai la pêche!

Hé bien, voilà 10 jours que j’ai pris la décision de « sauter dans le vide », je m’attendais à être épuisée ou déprimée, recevoir un contrecoup, me sentir désoeuvrée après 11 ans de travail à responsabilités hyper stressant, mais tout au contraire, je ne me suis jamais sentie plus en forme, et pleine d’énergie. je suis tellement excitée que j’ai peine à rester devant mon ordinateur pour écrire ces quelques lignes!

C’est incroyable! Moi qui traînais au lit tous les matins, rampais péniblement jusqu’à la salle de bain, en n’ayant que l’idée de retourner me coucher (pour visualiser, pensez à une limace…), je me lève maintenant avec enthousiasme, à l’aube ou presque (enfin, 6h30, c’est quand même tôt, non?… sauf pour les boulangers, les facteurs, les parents, les navetteurs, etc… mais je ne suis rien de tout cela) pour commencer ma journée en fanfare… En ce qui me concerne, c’est réellement un progrès.

Et je n’ai plus beaucoup de coups de pompe pendant la journée. Quand ça m’arrive, je fais une mini sieste de 10 minutes, et hop ça passe! Evidemment, c’est plus facile quand on bosse chez soi que dans un bureau!

En plus, je n’arrête pas de courir pour le moment: les papiers, terminer ceci, finaliser ce que j’avais laissé en plan pendant des années parce que je n’avais pas le temps de m’en occuper… bref, je travaille encore plus qu’avant mais avec enthousiasme et énergie! J’adore ça…

Imputer ce seul changement au fait que j’ai arrêté de travailler dans une grosse boîte pour me mettre comme indépendante et créer ma propre société est peut-être trop facile et direct. Je pense que c’est une ensemble de choses, qui globalement m’ont menée vers ce nouvel état d’énergie. Et notamment, le fait que j’ai changé mon alimentation et que je mange vraiment très léger le soir… J’ai aussi arrêté, le sucre, l’alcool et particulièrement, la viande le soir.

Je reviendrai vers vous avec les voleurs d’énergie dans un prochain article, mais là, je profite à fond de ce nouvel état! C’est juste formidable! 🙂

 

One Reply to “semaine 14: J’ai la pêche!”

Laisser un commentaire