Semaine 24: Cultiver les relations positives

Au fil de la vie, de vraies amitiés se nouent.

Au fil de la vie, de vraies amitiés se nouent.

Au cours de mon voyage à Compostelle, j’ai rencontré beaucoup de personnes sur la route dont la plupart étaient des personnes vraiment bienveillantes et inspirantes, d’une richesse intérieure immense, et extrêmement généreuses, pas matériellement bien sûr, mais dans ce qu’elles pouvaient donner d’elles-même en quelques minutes ou quelques heures de discussion.

Ceci m’a vraiment confortée dans l’idée de choisir ses amis et de s’entourer de personnes qui nous motivent et nous tirent vers le haut, et dans la continuité de ma démarche, qui nous donnent de l’énergie.

Avez-vous remarqué combien certaines personnes vous donnaient la pêche quand vous les fréquentiez alors que d’autres vous donnaient l’impression d’aspirer jusqu’à la dernière goutte d’énergie que vous aviez?

Fondamentalement, je suis fidèle et loyale. J’ai peu d’amis mais en général, ce sont des amitiés de longues dates qui comptent énormément pour moi. Je me suis rendu compte que cette loyauté, aveugle parfois, jouait en ma défaveur, et comme pour le reste de ma vie, je me suis décidée à me débarrasser de ce que j’appellerai les relations toxiques, et à prendre de la distance avec les amitiés à sens unique.

Choisir ses amis et ses relations pour cultiver le positif en vous.

Choisir ses amis et ses relations pour cultiver le positif en vous.

Ce que j’appelle les relations toxiques sont des relations qui vous fatiguent, vous dépriment, vous tirent vers le bas… Les pseudo amis qui ne s’aiment pas assez et qui ont besoin de se valoriser à vos dépens, qui vous font des réflexions qui reflètent le peu d’estime qu’ils ont pour vous, qui sont jaloux, et le font sentir en vous rabaissant, qui vous jugent sans arrêt, etc… bref, les amitiés qui font que lorsque vous revenez chez vous, vous vous sentez tout petit et  juste pas bien!

Les amitiés à sens unique sont également fatigantes, parce que décevantes avec le temps. Vous êtes souvent présents pour les autres, mais lorsque vous, vous avez des problèmes, les personnes que vous pensiez être vos amis ne sont pas là pour vous réconforter, même pas par un petit SMS: « Courage, je pense à toi! ».

Dernièrement , une amie discutait avec ses meilleurs copains et a pu exprimer sa déception par rapport à leur indifférence, lors d’évènements difficiles qu’elle avait vécus. La réponse qui lui a été donnée était qu’ils ne savaient pas quoi dire ou quoi faire! Je trouve étonnant que des gens éduqués, tous universitaires, soient incapables de prendre un téléphone et d’envoyer un message: « Coucou, j’ai appris la nouvelle, je ne sais pas quoi te dire, à part peut-être que je pense à toi… Courage ». Juste un message même pour dire qu’on ne sait quoi dire vaut mieux que le silence total.

Prendre de la distance, c’est évidemment plus difficile lorsqu’il s’agit de sa famille. nous n’avons tous qu’une seule mère et un seul père. Mais lorsque vous rentrez chez vous épuisé, le moral dans les godasses, ou bien révolté par les comportements injustes de votre famille, il est vraiment temps de prendre de la distance.

S’il vous est impossible ne plus fréquentez votre famille ou certains amis toxiques pour diverses raisons, voici une technique qui est simple mais qui peut vous aider à vous protéger, il s’agit de la technique de la vitre blindée: imaginez qu’entre vous et votre interlocuteur, il y a une vitre transparente. Elle laisse passer les sons et les images mais elle filtre toutes les émotions négatives que vous ne voulez pas recevoir. Personnellement, je m’entoure d’une bulle de protection magique (tout est bon, tant que cela marche pour vous!)… Ceci demande toutefois d’être assez vigilant pour constamment penser à l’appliquer…

Au lieu de perdre du temps avec ces personnes négatives, ou simplement qui ne vous conviennent pas (car on ne peut pas plaire à tout le monde, n’est-ce pas?), entourez-vous de personnes qui vous font du bien, qui vous inspirent, qui vous motivent et vous donnent de l’énergie. Gardez les relations qui vous mettent en joie.

Même si cela parait dur, c’est juste un acte sain et un cadeau que vous vous ferez à vous-même.

Bonne semaine.

 

 

Laisser un commentaire