Semaine 29: Supprimer le sucre

Le sucre est un aliment qui est très calorifique mais n’apporte aucun élément nutritif utile à l’organisme. Il vaut mieux le supprimer définitivement de son alimentation, ou le diminuer autant que possible.

Quel est l’effet du sucre sur l’organisme à court terme?

En dehors de l’aspect calorifique apporté à l’organisme, la consommation de sucre blanc va stimuler le pancréas et entraîner une forte augmentation du taux d’insuline dans le sang. Cette production d’insuline va à son tour entraîner une diminution excessive du sucre dans le sang et entraîner une hypoglycémie. Les symptômes de cette hypoglycémie se traduisent pas des vertiges, de la fatigue et pousser l’individu à consommer de nouveau du sucre…

les pêtes de fruits sont un condensé de sucres

les pâtes de fruits sont un condensé de sucres

L’insuline est également une des composantes essentielles au stockage des graisses, et si vous avez un taux d’insuline élevé dans le sang, le stockage des graisses se fera plus vite et plus facilement.

 

 

Quel est l’effet du sucre sur l’organisme à long terme?

Une consommation excessive de sucre à long terme peut entraîner différents troubles dont le diabète de type 2. Le pancréas, fatigué d’avoir produit des quantités importantes d’insuline, finit par ne plus remplir cette fonction, et il faut compenser par de l’insuline artificielle. Ceci est très contraignant, car en fonction de ce qu’on mange, il faut doser le taux d’insuline à prendre.

Avant ce stade, on peut passer par le stade de l’intolérance à l’insuline, c’est le stade où les membranes des cellules ne répondent plus aussi bien à l’insuline pour y stocker le glucose. Par conséquent, le glucose reste dans le sang et dans la lymphe, le taux de glucose dans le sang ne diminuant pas, le pancréas continue de produire de l’insuline et s’épuise.

Les principaux effets à long terme d’une consommation excessive de sucre sont donc l’obésité et le diabète de type 2, avec toutes les conséquences annexes sur les organes. En effet, les nombreuses hyperglycémies entraînent une altération des vaisseaux sanguins et des nerfs, et peut avoir des conséquences importantes sur les organes du corps.

L’effet psychologique du sucre.

Les effets néfastes du sucre sont connus depuis très longtemps et il est facile de simplement dire: il suffit de supprimer le sucre. Mais pourquoi est-ce si difficile à appliquer?

Pour la plupart des êtres humains, le sucre a une saveur douce qui est mise en relation avec le goût du lait maternel. On attribue à cette association un effet rassurant et anti-dépresseur. Et donc, la plupart des gens ont l’habitude de consommer des aliments sucrés pour faire face à des émotions négatives.

Personnellement, je n’ai pas consommé de lait maternel, mais dans les années 70, il était fréquent de mettre un peu de confiture ou de miel sur les tétines des enfants lorsqu’ils pleuraient.

Donc en plus de créer une dépendance physique, le sucre crée également une dépendance psychologique, et la saveur sucrée est associée à un moment de réconfort.

Prendre conscience de ses mécanismes émotionnels permet de sortir de notre dépendance psychologie au sucre et à l’alimentation en général.

Attention aux sucres cachés

En plus du sucre pur qu’il est facile d’identifier, il y a beaucoup de sucre caché dans notre alimentation. Par exemple, savez-vous qu’un quart de baguette contient l’équivalent de 16 morceaux de sucre?

Gâteaux riches en graisse et sucre!!

Gâteaux riches en graisse et sucre !!

Les jus de fruits de l’industrie alimentaire contiennent également un taux très important de sucres, et pratiquement rien d’autre, d’ailleurs. Autant les supprimer…

Evidemment, pâtisseries, sodas, et tout ce qui a un goût clairement sucré sont à proscrire. mais on peut également y mettre l’alcool, qui en se décomposant pour être assimilé par l’organisme se décompose en glucides.

La plupart des aliments préparés par l’industrie agro-alimentaire sont enrichis en sucres divers et en graisses, pour leur donner un goût plus agréable, et contiennent donc un taux plus élevé de sucres que le même aliment préparé à la maison.

Les fruits contiennent également beaucoup de sucre. Il faut en consommer avec modération.

Pour compenser l’excès de sucre…

Le meilleur moyen pour compenser l’excès de sucre est la pratique d’un sport régulière, et le fait de revenir à une alimentation équilibrée dès que possible.

Après un WE bien arrosé, faites une petite cure purifiante de un ou deux jours (légumes à volonté). Si vous avez des problèmes de poids, évitez les fruits pendant ces cures, et privilégiez les légumes.

Que faire pour se préparer aux fêtes?

Rien ne sert de se culpabiliser, les fêtes arrivent et on sait parfaitement qu’elles sont accompagnées de leur lot d’excès en tout genre. Pour vous préparer, plusieurs options s’offrent à vous:

1. Décidez ce que vous voulez: prenez une décision par rapport à votre consommation de sucre. Toutes les décisions sont bonnes à partir du moment où elles ne seront pas démesurément néfastes pour votre santé. Vous pouvez décider de vous laisser aller complètement et de vous rattraper entre les deux fêtes et directement après, vous pouvez décider de vous contrôler un peu tout le temps, et de vous contenter d’une part de bûche, et d’un verre de vin. Vous pouvez décider de ne rien faire, où vous pouvez décider de ne manger que des aliments sains…

2. Le plus important: une fois que vous avez pris votre décision, tenez-vous y… Si vous avez décidé de manger, mangez sans culpabilité. Si vous avez décidé de contrôler votre consommation de sucre, faites-le… mais toujours, savourez avec plaisir.

3. Pendant cette période d’excès, maintenez ou mieux encore, augmentez autant que possible votre activité physique. C’est la meilleure manière de compenser les excès de cette période…

Je vous souhaite d’ores et déjà d’excellentes fêtes de fin d’année

2 Replies to “Semaine 29: Supprimer le sucre”

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article très intéressant.
    J’ai 2 petites questions: les sucres naturellement présents dans les fruits sont-ils à éviter également (je pense aux bananes particulièrement)? Tu dis que dans un 1/4 baguette, il y a l’équivalent de 16 sucres, mais si je ne me trompe ce sont de sucres lents, donc moins « nocifs » que les sucres rapides, non ?
    A bientôt et bonne année,
    Luc

    Ah oui, moi pour les fêtes, je me suis laché, tout en maintenant une activité physique assez soutenue. 🙂

    • Bonjour Luc,

      Désolée pour le délai de réponse, je suis en voyage en Amérique Centrale, et je n’ai eu accès difficilement qu’à internet…
      Pour répondre à ta question, tout dépend de la baguette. Si c’est du pain blanc, on l’assimile à des sucres rapides car dans la farine blanche, il n’y a plus beaucoup d’éléments nutritifs complexes et de fibres qui permettent de ralentir l’assimilation des sucres. Une baguette de pain complet sera bien moins nocive…
      J’espère que tu as bien profité des fêtes.
      À très bientôt
      Murielle

Laisser un commentaire